Biographie de l’auteure :
Article écrit par Vashini Jaunky, agente des communications au Français pour l’avenir. Vashini est actuellement candidate au baccalauréat en lettres de l’Université d’Ottawa.


Sept mois de bonheur. Une expérience unique. Un nouveau chez-moi.


C’est avec une profonde reconnaissance que je m’adonne à mon clavier aujourd’hui, pour non seulement vous dresser un portrait de mon expérience au Français pour l’avenir, mais aussi pour rendre hommage à cet organisme à but non-lucratif qui parvient sans le moindre doute à changer la vie de milliers de jeunes chaque année. Ayant pour mission d’instiller chez la jeunesse une appréciation et un intérêt pour la langue française, Le français pour l’avenir parvient parfaitement à créer un Canada où les jeunes accordent une valeur à notre héritage francophone, s’efforcent d’exceller dans la langue française, apprécient comme il se doit l’importance de la diversité linguistique, et se motivent à intégrer la langue française dans leur quotidien.

En mettant à la disposition des jeunes une variété de programmes gratuits, notamment le Forum national des jeunes ambassadeurs, le Concours national de rédaction, les Sessions franconnexion, les x-Forums, les Forums locaux et les Correspondants bilingues unis, Le français pour l’avenir vise non seulement à offrir aux jeunes des expériences de vie exceptionnelles, et des opportunités incroyables, mais surtout une présence soutenue, quitte à les accompagner et les aider dans leur apprentissage de la langue française.

Je peux vous affirmer en toute confiance que derrière les portes du Français pour l’avenir se trouve une équipe dynamique, qui se donne à fond pour forger des liens linguistiques et culturels chez les jeunes, et qui travaille fort pour offrir aux jeunes la possibilité de poursuivre leurs études postsecondaires en français. Ayant moi-même eu l’heureuse occasion de m’impliquer pleinement dans de nombreux projets, je pense être en mesure de vous assurer que la réussite des jeunes demeure toujours au cœur de la visée de l’organisme et que l’équipe ne s’arrête devant aucune montagne et aucun obstacle, lorsqu’il s’agit d’offrir aux jeunes le meilleur des mondes.

L’équipe du Français pour l’avenir au Forum local d’Ottawa le 19 février dernier. De gauche à droite : Vashini, Polina, Maude, Jessica, Victoria (en haut), Noëlla et Emeline (en bas).

Comme vous l’aurez deviné, travailler au Français pour l’avenir a été un privilège, pour d’innombrables raisons. Alors que j’ai eu l’occasion de promouvoir une langue qui m’est très chère auprès des jeunes, j’ai aussi eu la chance de voir à quel point les jeunes sont déterminés à porter en eux cette belle langue. Tout cela a été fortement inspirant, et c’est justement ce dynamisme qui me pousse à vous affirmer que travailler au Français pour l’avenir, c’est travailler pour faire une différence dans le monde. Personnellement, un des moments qui m’a le plus touché au cours de mon placement fut le dévoilement des récipiendaires des bourses pour notre Concours national de rédaction. Je dois vous avouer que cela a été très palpitant de vivre ce moment magique avec nos jeunes, en sachant surtout que cela les aiderait beaucoup dans leurs projets futurs. Je pourrais continuer à vous bâtir une liste d’événements semblables, mais cela prendrait des pages et des pages, car comme je l’ai mentionné, Le français pour l’avenir vise et réussit à faire une différence dans la vie des jeunes.

Permettez-moi à présent d’enfiler ma cape émotionnelle pour rendre grâce à mes collègues, qui ont fortement contribué à faire de mon expérience la meilleure. Je tiens à remercier de tout cœur chaque membre de l’équipe du Français pour l’avenir, de m’avoir accueillie dans leur petite famille à bras ouverts. Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir eu le privilège de travailler dans cet espace créatif, avec de si belles personnes qui ont su m’apporter un soutien continu, des conseils précieux, un espace de travail stimulant, et bien évidemment une expérience mémorable et fortement enrichissante! En me poussant (quand même souvent) hors de ma zone de confort, mes collègues, et surtout la Directrice générale, Emeline Leurent, ont beaucoup contribué à mon apprentissage et à mon développement personnel. En toute honnêteté, je suis incroyablement heureuse d’avoir eu la chance de faire partie d’un organisme qui a comme objectif de promouvoir le bilinguisme chez les jeunes. Je serai à jamais reconnaissante au Français pour l’avenir pour tout ce qu’il m’a appris et pour tous les bons souvenirs que je chérirai à vie. J’en ressors une personne confiante et grandie de cette expérience.

Emeline, Polina, Maude, Victoria, Geneviève, Gabrielle, Valentine, Jessica et Noëlla – le poids de mes mots ne suffira jamais assez pour vous transmettre la gratitude que je vous voue à toutes. Cela a été un honneur de travailler à vos côtés. Merci de m’avoir tant comblé d’amour et de bonheur. 

Chers lecteurs, je pourrais continuer à vous faire part de mes sentiments, mais je vous épargne le reste. Je finirai simplement en vous disant que mon stage au Français pour l’avenir a été bien plus qu’une expérience de travail, ce fut une expérience de vie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *