< Back

< Retour

Qu’est-ce que le Concours national de rédaction ?

Tu es en 10e, 11e ou 12e année (en secondaire IV ou secondaire V dans la province de Québec) et inscrit dans un programme de français ?

Tu as besoin d’un petit coup de pouce pour aller étudier au postsecondaire en français ? Participe au Concours national de rédaction du 2 octobre au 21 décembre 2018 et cours la chance de gagner entre 1 000 $ et 12 000 $ de bourse dans l’une des institutions suivantes :

     
   
   

Tu cours aussi la chance d’être lu par notre juge vedette !

L’ascension de Magali Harvey jusqu’au cénacle des meilleures joueuses de rugby à quinze au monde a commencé à l’école secondaire St-Patrick à Québec. Après son entrée dans l’équipe canadienne féminine de rugby à sept en 2011, Magali a remporté la médaille d’argent de la Série mondiale de rugby à sept en 2013. Elle a aussi représenté son pays en rugby à quinze et elle a grandement contribué à la deuxième place du Canada à la Coupe du monde de rugby féminin en 2014. À la suite de sa solide performance où elle s’est imposée comme deuxième meilleure marqueuse du tournoi avec 61 points, Magali a été nommée joueuse de l’année de l’IRB en 2014. Magali est parfaitement bilingue et elle est notre juge vedette pour le Concours national de rédaction cette année.


Comment participer ?

    • Écris une rédaction de 750 mots sur le thème de l’année : 

      “Quand j’étais au secondaire, jouer au rugby me permettait de me détendre et de trouver un équilibre” raconte Magali Harvey, joueuse de l’équipe canadienne de rugby. Avec des moyens illimités (temps, argent, matériel…), comment améliorerais-tu le bien-être chez les élèves du secondaire ?

    • Soumets ta rédaction en remplissant le formulaire en ligne.

Nous t’encourageons fortement à consulter le Règlement du concours et la Grille d’évaluation avant de commencer à écrire.


Catégories

Au moment de l’inscription, chaque participant doit indiquer sur le formulaire à quelle catégorie il appartient parmi les deux catégories décrites ci-dessous.

Catégorie 1 : Français langue seconde (« FLS ») 

Doivent s’inscrire dans cette catégorie les participants dont la langue maternelle n’est pas le français ou les participants qui sont actuellement élèves dans un programme de français cadre, de français cadre enrichi, de français de base, d’immersion française ou dans tout autre programme de français langue seconde disponible dans leur province ou territoire de résidence, et qui ne correspondent à aucun des critères de la catégorie “Français langue maternelle”.

Catégorie 2 : Français langue maternelle (« FLM ») 

Doivent s’inscrire dans cette catégorie les participants qui répondent à au moins une des conditions suivantes.

  • La langue maternelle du participant est le français.
  • Le participant parle, écrit et comprend le français comme une personne de langue maternelle française.
  • Le participant parle en français à la maison, avec un parent ou deux parents.
  • Le participant fréquente ou a fréquenté une école de langue française pendant plus de trois ans durant les six dernières années.

Et ensuite ?

  1. Les rédactions seront évaluées par un panel d’enseignants canadiens et par notre juge vedette, selon la Grille d’évaluation
  2. Les gagnants seront annoncés au début du mois de mars suivant le Concours.

Si vous enseignez le français au Canada et que vous aimeriez faire partie du panel de juges du Concours, manifestez votre intérêt en remplissant le formulaire suivant.


Suis ces 10 conseils d’écriture et gagne une bourse pour tes études postsecondaires !

  1. Lis le thème plusieurs fois pour t’en imprégner

La pire erreur qu’on peut faire en écrivant une rédaction, c’est de faire un hors-sujet. Pour éviter ça, prends du temps pour t’assurer d’avoir bien compris le thème. Lis-le plusieurs fois, et si besoin cherche les mots que tu n’es pas sûr de comprendre sur www.wordreference.com.

  1. Fais un remue-méninges

Commence par écrire tout ce qui te vient à l’esprit sous forme de liste :

  • Des mots clés en rapport avec le thème (des verbes, des adjectifs, etc.)
  • Des histoires et des anecdotes que tu pourrais utiliser comme exemples
  • Des solutions que tu proposerais
  1. Fais un plan !

Pour écrire une bonne rédaction, il faut une structure solide. La meilleure stratégie, c’est de faire un plan détaillé avant de commencer à rédiger. Ordonne tes idées en parties et insère des exemples. Sers-toi de ton remue-méninges pour faire ton plan !

  1. Révise tes conjugaisons

Avant de commencer à écrire, demande-toi « Quels temps est-ce que je vais utiliser ? » et relis rapidement tes notes pour ces temps-là ! Par exemple, si tu sais que tu vas raconter des anecdotes passées, tu vas sûrement avoir besoin du passé composé et de l’imparfait. Ici dans le thème nous demandons ce que tu ferais dans une situation imaginaire… tu vas avoir besoin du conditionnel présent !

Passé composé & imparfait : http://la-conjugaison.nouvelobs.com/fle/l-imparfait-et-le-passe-compose-46.php

Futur proche : http://la-conjugaison.nouvelobs.com/fle/le-futur-proche-16.php

Le conditionnel présent : http://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/conjugaison/conditionnel-present-38.php

  1. Commence à rédiger

Garde bien ton plan et le thème sous les yeux. Fais des pauses de temps en temps pour t’assurer que tu as bien suivi ton plan et que tu ne t’es pas éloigné du thème.

  1. Écris des phrases courtes

Les phrases courtes sont plus percutantes, elles donnent un rythme à ta rédaction. En plus, avec des phrases courtes, tu as moins de chances de faire des erreurs !

  1. Varie ton vocabulaire

Les répétitions, ça peut rendre un texte ennuyeux. Pour éviter de te répéter, tu peux essayer d’utiliser des synonymes (il existe des dictionnaires de synonymes en ligne), des pronoms compléments, ou même de changer la tournure de ta phrase !

  1. Diversifie tes mots-outils

Pour que ta rédaction soit bien structurée et que tes idées soient faciles à suivre et à comprendre, il est important d’utiliser des mots et expressions « outils ». Tu peux en trouver ici :

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=5159

  1. Travaille ta ponctuation

Pour être agréable à lire, une rédaction doit être bien ponctuée. Place des virgules quand tu veux que ton lecteur fasse une pause, et n’abuse pas des points d’exclamation ou des points de suspension…!

  1. Effectue des « relectures ciblées »

Tu as fini d’écrire ta rédaction ? Super ! Maintenant tu vas pouvoir la relire pour la rendre E -XCE – LLENTE ! Voici la stratégie de relecture que nous te proposons : tu vas relire ta rédaction 5 fois, et à chaque relecture, tu vas te concentrer sur un aspect en particulier.

Première relecture : concentre-toi sur le sens de ta rédaction. Est-ce que c’est compréhensible ? Tu n’as pas oublié de mot ? Est-ce que tes idées s’enchaînent ?

Deuxième relecture : concentre-toi sur l’orthographe. Est-ce que tous tes mots sont bien écrits ? Es-tu bien certain du genre (masculin/féminin) des mots que tu as utilisés ? Si tu as un doute, fais une recherche rapide sur https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais.

Troisième relecture : concentre-toi sur tes verbes. As-tu utilisé les bons temps ? Tu as mis un S avec « tu » et ENT/ONT avec « ils/elles » ? Tes verbes au participe passé ont le bon auxiliaire (être/avoir) ?

Quatrième relecture : concentre-toi sur les noms et les adjectifs. As-tu mis des S au pluriel ? Tes adjectifs au féminin sont-ils bien accordés ?

Cinquième relecture : concentre-toi sur la ponctuation. Lis ta rédaction à voix-haute. Devrais-tu rajouter quelques virgules ? Certaines phrases sont-elles trop longues ?

 

Pour plus de pistes, tu peux nous suivre sur Facebook, Instagram et Twitter où nous publierons des conseils d’écriture pendant tout le mois de novembre !