2021 : L’année du mieux-être

Continuons la nouvelle année en prenant le temps d’améliorer notre santé pour être plus heureux. Il y a toutes sortes de stratégies pour ce faire, au point où parfois on peut se sentir bousculé et ne pas savoir par où commencer. Permettez-moi alors de vous proposer Sources de forces, un programme de mieux-être unique, qui a aidé beaucoup de jeunes comme moi.

Nous avons tous des hauts et des bas dans la vie, comme des passes de stress intense.  Le coeur du programme dont je veux vous parler est l’idée selon laquelle nous avons toujours des sources auxquelles nous pouvons revenir quand nous avons besoin de forces (courage, détermination, énergie positive, tempérance, etc.), même dans les moments les plus difficiles.  En revenant à ces sources, nous pouvons retrouver un peu de bonheur et ainsi commencer à maximiser notre bien-être.


Biographie de l’auteure : Amy Gudmundson est une élève de 16 ans qui habite à Sainte-Rose du Lac au Manitoba. Elle rêve de voyager et de faire une différence positive pour le monde. Elle aimerait inspirer la jeunesse à développer des modes de vie durables, à être curieux et à explorer les domaines STIM (science, technologie, ingénierie et mathématique), en français bien sûr.

Elle est membre du groupe JMCA, Jeunes manitobains des communautés associées, et prend plaisir à animer des ateliers spéciaux de 3 jours pour les élèves de la 5e à la 8e année de son école.


Le programme, sa science et sa roue

Sources de forces (Sources of Strength) est un programme de mieux-être étasunien fondé sur la science. Ses objectifs sont, entre autres, de prévenir le suicide, la toxicomanie et la violence. L’équipe derrière le programme a fait l’étude d’un grand nombre d’adolescents de divers origines ayant divers parcours. Certains jeunes parmi eux avaient vécu de grands défis dans leur vie, d’autres moins.   Ils leur ont demandé ce qui les rendait heureux et ce qui les aidait à traverser les moments les plus difficiles.  Ils ont ensuite combiné toutes les réponses des jeunes à des avis d’experts pour créer la roue des huit sources de forces. Cette roue est le pilier de la formation des adultes conseillers et des pairs aidants qui travaillent avec une approche de connexion relationnelle dans leurs communautés pour aider les jeunes à renforcer leur estime de soi et ne pas hésiter à demander de l’aide quand ils en ont besoin.  Sources de forces m’a beaucoup inspiré et je pense que tout le monde peut en profiter.

Roue Sources de forces

À la première lecture, chacune de ces sources de forces peut sembler vague et c’est tout à fait normal.  Chaque partie de la roue peut être interprétée de différentes  façons.  Pour ma part, voici comment je la comprends :

Le soutien familial : Notre famille peut être notre famille de naissance, mais également la famille que nous choisissons, y compris notre cercle d’amis proches.
Les amis positifs : Nos amis positifs ce sont les amis qui nous soutiennent dans les moments  les plus difficiles et avec qui on s’entraide pour accomplir nos buts.  Nous pouvons aussi ainsi à notre tour être des amis positifs pour nos pairs.
Les mentors : Un mentor est quelqu‘un qui est habituellement plus vieux que nous, qui nous aide, et qui nous donne  son avis lorsque nous en avons besoin.  Un mentor peut être un adulte de confiance, quelqu’un avec qui on se sent à l’aise de partager nos secrets, comme un entraîneur, une enseignante ou même un parent.  Nous pouvons nous-mêmes être des mentors pour les plus jeunes en leur offrant de l’aide ou des conseils.
Les activités saines : Les activités saines sont des activités qui nous plaisent. Ce sont souvent des activités parascolaires, comme la musique, la peinture, le sport, etc. 
La générosité : La générosité est l’idée qu’aider les autres nous accorde un sentiment de satisfaction.  Que ce soit faire des dons à une oeuvre de charité, ou donner de son temps comme bénévole,  poser des gestes de gentillesse pour ceux qui nous entourent est une bonne façon de travailler sa générosité!  
La spiritualité : La spiritualité a différentes connotations pour tout le monde, mais il est essentiellement question de choses qui élèvent notre esprit et qui nous aident à nous sentir comme faisant partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes.  Pour certains, la spiritualité peut être les pratiques religieuses, comme la prière.  Pour d’autres, observer un coucher du soleil et écouter le son de la pluie est aussi une façon de pratiquer sa spiritualité.  Finalement, la reconnaissance est une bonne façon pour tous de pratiquer la spiritualité.  Dire que « Je suis reconnaissant.e de… » nous aide à voir le positif dans nos journées et cela contribue à augmenter notre bonheur.  
La santé physique : La santé physique n’est pas l’absence de maladie.  On peut travailler notre santé physique en faisant de l’exercice, en buvant de l’eau et en ayant assez de sommeil.  Avoir des rendez-vous réguliers chez le dentiste, le médecin ou l’optométriste est aussi une bonne façon de prendre soin de sa santé physique.
La santé mentale : Toutes nos sources de forces soutiennent notre santé mentale. Cependant, le programme Source de forces nous invite à reconnaître que c’est correct de ne pas se sentir correct.  Souvent quand on se sent stressé, nous ressentons une des trois grandes émotions :  la colère, la tristesse ou l’anxiété.  Il ne faut pas avoir honte de vivre ces émotions lorsqu’on est stressé. Sources de forces nous invite aussi à reconnaître notre rôle lorsque quelqu’un a de la difficulté avec sa santé mentale.  Si nos amis ont de la peine et se confient à nous, nous pouvons les épauler et être là pour eux. Toutefois, nous ne sommes pas des conseillers, donc il est essentiel dans les cas plus lourds qu’on encourage nos amis à obtenir l’aide d’un professionnel.  Pensez à un conseiller d’école ou même à une ressource en ligne comme Jeunesse, J’écoute.   

Vous êtes peut-être déjà bien apparentés avec certaines de vos sources de forces, moins avec d’autres. De renouer avec ces dernières pourrait vous être un exercice très fructueux. Le but ultime c’est d’intégrer les huit parties de la roue à votre quotidien pour pour trouver de l’équilibre, dans le sens qu’on ne peut pas, par exemple, être pleinement heureux si nous prenons tout notre temps à faire du sport, il nous faut aussi du temps de repos.


Quingo!

Maintenant que vous connaissez Sources de forces, vous vous demandez probablement quoi faire avec tout ça.  Je vous suggère comme premier pas de compléter un quingo, un bingo de quarantaine.  Les quingos sont remplis de différentes petites actions que vous pouvez faire quotidiennement pour travailler la roue Sources de forces!  Essayez de compléter ce quingo pendant le prochain mois et essayez d’identifier les différentes parties de la roue que vous travaillez à chaque jour!

Quingo Sources de forces

L’information qui se trouve sur le site Web de Sources of Strength n’est malheureusement pas disponible en français. C’est une des raisons pour lesquelles je tenais à écrire cet article. J’espère maintenant que vous êtes aussi inspirés que moi et que vous partagerez la roue Sources de forces et le quingo avec vos proches!  Si vous voulez continuer à apprendre au sujet de vos sources de forces, je vous encourage à suivre @sourcesdeforces. C’est un compte Instagram que j’ai créé pour parler  de Sources de forces en français, plein de contenu qui vous aidera à faire votre chemin vers la maximisation de votre bien-être.

Instagram Sources de forces

Categories: Blogue

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *