Biographie de l’auteure :

Article écrit par Frédérique Heppell. Frédérique est une étudiante de deuxième année en Sciences de la nature au Cégep de Lévis. Elle a remporté la bourse de 8 000$ de l’Université de Montréal lors de l’édition 2018-2019 du concours national de rédaction du Français pour l’avenir.


Dans cet article de blogue, vous retrouverez une liste des meilleurs trucs et astuces pour rédiger efficacement un texte, que ce soit pour l’école, pour le travail ou pour le concours de rédaction, de la manière la plus organisée possible. Appliquez-les de façon rigoureuse!


1. Se prendre d’avance pour contrer les effets de la procrastination

C’est probablement le conseil qu’on entend le plus souvent et qui saute le plus aux yeux, mais il vaut tout de même la peine d’être souligné. C’est assez simple en réalité, pour faire quelque chose, il faut avoir le temps de le faire ou se donner le temps et ce principe s’applique également lorsque vous écrivez une rédaction. La première étape pour arrêter la procrastination est de trouver ce qui la cause, la déclenche chez vous. Certains préfèrent faire des choses plus amusantes avant de s’attaquer à la tâche qui demande plus d’efforts, d’autres ont peur de ne pas être à la hauteur d’un travail et ne le commencent donc pas pour éviter de fonder leur pire crainte. Ensuite, démonter l’incohérence qui se cache derrière le déclencheur de votre procrastination. Par exemple, si vous préférez travailler après avoir eu du plaisir, dites-vous que vous pourrez tout autant faire les activités plus agréables lorsque votre rédaction sera terminée. Et pour ce qui est de ceux qui possèdent une mince estime de leur travail, vous produirez sans aucun doute un meilleur texte si vous avez eu plus de temps pour le rédiger et le réviser. Allez, vous n’avez plus d’excuses!


2. Se confectionner un horaire propre à son rythme d’écriture personnel

Une autre bonne façon de s’assurer de rédiger efficacement est de se donner des buts à court et à long terme. Par exemple, rédiger 50 mots par jour d’une date à une autre date quelconque vous permet de terminer dans les délais. Attention, il faut cependant être prudent et veiller à ce que cet horaire soit propre à soi et donc réaliste. Si vous savez que passé une certaine heure, vous avez peine à vous concentrer et que vous devrez probablement fixer votre ordinateur pendant une heure avant de produire quatre phrases qui s’alignent de manière fluide, peut-être vaudrait-il mieux modifier les buts que vous vous êtes donnés. Trouvez donc le moment où vous êtes le plus productif dans une journée et combien d’heures ou de minutes vous êtes capable de travailler en file de manière efficace. Confectionnez ensuite un horaire qui vous est propre à partir de ces données. Il pourrait être judicieux de créer une « fausse » date de remise où le texte doit être complété quelques jours avant la réelle date de remise de la rédaction pour contrer les éventuels imprévus et ne pas vous retrouver à la remettre à la dernière minute. 


3. Connaître son sujet de fond en comble

Lorsque vous construisez votre horaire, il serait également intéressant de laisser les premiers jours pour effectuer de la recherche sur le sujet du texte sans même se soucier de la rédaction du texte lui-même. De plus, en vous informant, pensez toujours à varier vos sources : recherchez dans les livres, sur Internet (faites très attention cependant aux sites utilisés), discutez avec un expert ou simplement avec une connaissance qui porte de l’intérêt pour le sujet. Cela vous offrira un meilleur point de vue et vous permettra d’écrire de manière plus fluide. Il va sans dire que l’attention particulière que vous aurez accordée à la recherche transparaîtra dans votre texte.


4. Noter toutes les informations trouvées sur votre sujet à un seul endroit

Pour écrire plus efficacement, il est crucial de garder les informations trouvées au cours de votre période de recherche dans un lieu unique. Cela pourrait être dans un document Word ou Google Docs, peu importe la plateforme tant que celle-ci vous convient et reste simple d’utilisation. Lorsque vous rédigerez votre texte, vous pourrez donc garder une fenêtre ouverte en tout temps sur votre ordinateur où l’information s’y trouvera facile d’accès. Cette disposition vous aidera sans aucun doute à conserver un rythme d’écriture fluide. Peut-être pourriez-vous également ajouter une section dans ce même document où se trouve une liste de tous les points que vous souhaitez aborder dans votre texte ainsi que les idées égarées qui vous traversent l’esprit.


5. S’isoler

Une autre astuce qu’on entend bien trop souvent, mais qui reste assez difficile à appliquer dans notre société actuelle. Pour réaliser un texte de qualité, la concentration est évidemment de mise et celle-ci sera bien plus facilement atteinte si vous vous isolez. Par isoler, j’entends ici non seulement l’isolation physique, soit s’installer dans une pièce où on ne sera pas dérangé par d’autres ou par des sons distrayants, mais aussi s’isoler de son cellulaire. Vous pourriez simplement désactiver les notifications, mettre votre téléphone en mode « ne pas déranger » ou le garder dans une pièce distincte. Quant à l’endroit où vous rédigerez votre texte, cela pourrait être dans un parc, à l’école, à la bibliothèque ou dans sa chambre, l’important c’est qu’il vous permette une concentration optimale. 


6. Réaliser un premier brouillon de sa rédaction sans se soucier des erreurs de syntaxe ou d’orthographe

Une fois votre horaire construit, votre recherche complétée et bien classée et que vous vous trouvez dans un endroit calme, il est maintenant temps de s’attaquer à la rédaction même du texte. Tout en suivant les buts que vous avez précédemment établis, assurez-vous de ne pas accorder trop d’importance à la syntaxe ainsi qu’aux erreurs de grammaire et d’orthographe lors de la première écriture de votre texte. Il vaut mieux d’abord étendre toutes ses idées sur la table pour ne pas en oublier et ensuite les améliorer.


7. Corriger à l’aide de différents outils gardés à proximité

Félicitations, votre premier brouillon est complété! Il ne vous reste plus qu’à le réviser afin d’améliorer la syntaxe de certaines phrases et de corriger les fautes d’orthographe et de grammaire qui pourraient s’y être glissées. Afin que cette étape généralement peu appréciée se fasse de manière efficace, assurez-vous de garder tous les différents outils que vous pourriez avoir besoin à proximité. Un dictionnaire, un Bescherelle, un livre des synonymes et des antonymes, un ami doué en écriture ou même l’application Antidote si vous y avez accès seront toujours des moyens utiles et rapides de vérifier si votre rédaction se trouve en accord avec les règles de la langue française. Vous pourriez être étonné du temps que vous sauverez en adoptant cette astuce assez simple!


Maintenant que vous connaissez tous les meilleurs conseils et astuces pour pouvoir rédiger un texte efficacement, il est temps de passer à vos crayons! Ou plutôt à vos touches d’ordi!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *